Rêver… jusqu’à la déchirure

Parce que j’aimerais être payée à rêver, j’ai fait un pot à rêves…

Cette photo n’est pas nette et c’est volontaire. Des fois, nos rêves peuvent être flous mais si on décide de les conserver, de les nourrir et de leur donner une place importante, ils deviennent beaucoup plus clairs pour se donner la chance d’en réaliser quelques uns.

(Pour en savoir plus sur les secrets de ce pot à rêves, il faudra venir me voir sur une expo :))

img_4276-3

Une réflexion au sujet de « Rêver… jusqu’à la déchirure »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s