Rêver… jusqu’à la déchirure

Parce que j’aimerais être payée à rêver, j’ai fait un pot à rêves…

Cette photo n’est pas nette et c’est volontaire. Des fois, nos rêves peuvent être flous mais si on décide de les conserver, de les nourrir et de leur donner une place importante, ils deviennent beaucoup plus clairs pour se donner la chance d’en réaliser quelques uns.

(Pour en savoir plus sur les secrets de ce pot à rêves, il faudra venir me voir sur une expo :))

img_4276-3

La complémentarité dans la différence

Si j’étais vulgaire, je dirais que j’ai complètement défoncé cette tasse. Mais comme je suis polie, je vais dire que je l’ai joliment accidentée…et comme certains de nos défauts peuvent faire de nous un être exceptionnel, je vais la laisser vivre et peut-être même l’embellir…

13882138_1032614930168763_5686371984286644891_n1

… Après avoir rencontré ce léger handicap au cours de sa vie, cette petite tasse a dignement passé l’épreuve de l’air, de l’eau et du feu. La voici debout et apprêtée pour nous prouver que rien n’est jamais perdu 😉

img_42521-2

Dans un duo, il y a toujours une rencontre. Et quand une petite tasse toute jolie, sans défaut apparent fait la rencontre de sa vie, elle décide d’épouser parfaitement ses courbes accidentées

img_4283-3img_4285-3